La Méthode Dévény : Principes

La Méthode Dévény : principes

DGSM

Méthode de kinésithérapie, d’approche globale qui part du cou et de la colonne vertébrale et agit sur le corps dans son intégralité.

DSGM = Dévény Speciális manuális technika – Gimnasztika Módszer (Méthode Dévény de Technique Spécifique Manuelle et de Gymnastique)

Etapes de la Méthode Dévény

1- Réparation des nerfs-muscles-tendons au niveau du cou

2- Travail étendu aux membres et aux muscles.

3- Re – Connexion membres-cerveau

4- Exercice de renforcement

DGSM

Anna Dévény, kinésithérapeute, a élaboré et développé une méthode de soins, pendant les 30 dernières années, appelée Méthode Dévény (prononcer Déveigne).

Cette thérapie, aussi appelée DSGM (Dévény Special manual technical and Gymnastic Method) se pratique de manière globale (de la tête aux pieds).

Elle comporte deux grands domaines fonctionnels :

  • DSGM I = technique spécifique manuelle (pour guérir) qui rétablit l’état naturel du système muscle – tendon – tissu conjonctif et repositionne dans un état normal des situations corporelles anormales. SMT (Special Manual Therapy)
  • DSGM II = Gymnastique spécifique formatrice corporelle (pour développer).

1. Guérison : Ce traitement tendineux consiste à remettre et/ou restaurer manuellement la position initiale des muscles, nerfs et tendons et du tissu conjonctif. En même temps qu’il traite les contractures et restaure la position musculo-squelettique, il stimule directement le système nerveux (terminaisons nerveuses et cerveau).

Cette partie de la méthode s’appelle Technique Manuelle Avancée ou SMT (Special Manual Therapy)
2. Développement du mouvement : Cette gymnastique analytique recherche la performance harmonieuse, précise, consciente, pratique et économe du mouvement via le développement de la coordination, de la force, de la finesse et de l’endurance.
Ces 2 domaines d’activité sont conçus sur mesure pour les patients et les troubles à soigner.
La méthode Dévény guérit par le principe de prévention, ce qui signifie que plus tôt on commence la thérapie, moins on laisse les symptômes évoluer.
Une fois le symptôme au stade avancé, il n’est plus possible de le guérir, uniquement de réparer.
Il est important de souligner qu’il est possible d’atteindre une guérison complète sans séquelles uniquement avec une thérapie SMT suffisamment précoce.

 

Plus d’informations

Pathologies traitées par la Méthode Dévény (DGSM)

  • troubles du tonus musculaire spastiques et hypotoniques,
  • cerebral paresis (paralysie cérébrale),
  • retard moteur,
  • pathologies orthopédiques congénitales ou acquises (tenues asymétriques, torticolis, pieds valgus, pieds varus, pieds equinovarus, arthrogryposis, Scheuermann, scoliosis),
  • troubles du développement corporel,
  • mauvaise posture,
  • troubles du tonus musculaire liés aux syndromes
  • Wolf-Hirschhorn, Down (Trisomie 21), Cri du chat,
  • Wiliams, Angelman, Goldenhar,
  • lésions nerveuses périphériques,
  • troubles de sucion,
  • troubles du langage,
  • problèmes orofaciaux.

Résultats obtenus dans ce traitement par la Fondation Dévény de 1996 à 2015 (sur 4 675 cas)

 

Avantage de la méthode 

 

 

Formation des kinésithérapeutes à la méthode DGSM

DSGM = Dévény Speciális manuális technika – Gimnasztika Módszer

(Méthode Dévény de Technique Spécifique Manuelle et de Gymnastique)

La Fondation Dévény enseigne la méthode par une formation de 530 heures réparties en 2 ans :

156 heures de formation théorique :

  • Anatomie
  • Neurologie
  • Orthopédie
  • Psychologie
  • Education spécialisée
  • Connaissances médicales diverses.

374 heures de formation pratique :

  • Compréhension de la SMT
  • Gymnastique analytique (76 h)

Depuis sa création en 1994, le Centre de Formation du Mouvement de la Fondation Anna Dévény a :

    • Formé 252 physiothérapeutes (dont 26 en cours de formation),
    • Dispensé 10 cessions.

 

Plus d’informations